Terre de la 6ème Race

06 février 2016

Le pardon libère les victimes mais pas les coupables

72efe571

« Vous avez fait du tort à quelqu’un et vous allez lui présenter des excuses. C’est très bien, mais cela nesuffit pas : vous devez encore réparer les dégâts. C’est de cette façon seulement que vous serez quitte.Dire à celui que vous avez lésé : « Je suis navré, pardonnez-moi… » c’est insuffisant, et la loi divine vouspoursuivra jusqu’à ce que vous ayez réparé le mal que vous avez fait. Vous direz : « Mais si cette personne que j’ai lésée me pardonne ? » Non, la question n’est pas réglée si facilement, car la loi est une chose et la personne en est une autre. Même si la personne vous a pardonné, la loi, elle, vous poursuit jusqu’à ce que vous ayez réparé. Évidemment, celui qui pardonne fait preuve de noblesse, de générosité, il se libère des tourments, des rancunes qui le maintenaient dans les régions inférieures du plan astral. Si Jésus nous demande de pardonner à nos ennemis, c’est pour que nous arrivions à nous libérer des pensées et des sentiments négatifs qui nous désagrègent. Mais le pardon ne règle pas la question : le pardon libère les victimes, ceux qui ont subi des préjudices, mais il ne libère pas les coupables, ceux qui ont commis les fautes. Pour se libérer, le coupable doit réparer. »

Omraam Mikhaël Aïvanhov

Posté par christinm à 13:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


29 janvier 2016

Le pouvoir de l'eau qui coule

 

« Les états psychiques négatifs comme le chagrin, la tristesse, le découragement, sont produits par des impuretés que vous avez laissées pénétrer en vous, et ils troublent votre organisme psychique, comme un poison ou d’autres substances toxiques peuvent troubler votre organisme physique. Mais en apprenant à utiliser les pouvoirs de l’eau, vous aurez les moyens de remédier à ces états.
Regardez l’eau couler, écoutez-la : que ce soit une source, un ruisseau, une cascade, l’eau qui coule libère le plexus solaire en entraînant les éléments obscurs et disharmonieux qui le perturbaient. Car l’eau qui coule est l’image du renouvellement perpétuel de la vie, et en la regardant vous êtes influencé. Évidemment, en ville, dans la vie quotidienne, il n’est pas facile de rencontrer des sources et des cascades, mais alors, ouvrez un moment le robinet ! C’est moins poétique, mais cela peut être aussi efficace. L’essentiel, c’est que vous entriez en contact avec l’eau qui coule. Pensez qu’elle emporte avec elle tout ce qui s’oppose au jaillissement de la vie en vous. »

Omraam Mikhaël Aïvanhov

 

Posté par christinm à 12:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

23 janvier 2016

Optimisme et pessimisme

643e4656e75da54b487e686304a39969

« La question de l’optimisme et du pessimisme va beaucoup plus loin qu’on ne le pense en général. Seul celui qui recherche les biens spirituels peut être véritablement optimiste. Quant à celui qui se concentre sur les biens matériels, même s’il est d’abord plein d’espoir, il sera un jour ou l’autre obligé d’abandonner ses illusions.

Optimisme et pessimisme sous-entendent deux philosophies de la vie. Le pessimiste ne voit pas plus loin que les petites choses de la terre, tandis que l’optimiste ouvre son âme aux vastes étendues du ciel. Il sait que la prédestination de l’homme est de rejoindre un jour sa patrie céleste. Sur le chemin qui conduit à cette patrie, il rencontrera évidemment le mal sous toutes ses formes, il souffrira, il doutera de lui et des autres, il se découragera. Mais même dans les pires moments il ne sombrera pas, parce que dans son cœur, dans son âme, reste inscrite cette vérité que Dieu l’a créé à son image, et pour lui cette image de Dieu contient en puissance toutes les richesses, toutes les victoires. »

Omraam Mikhaël Aïvanhov

Posté par christinm à 11:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

14 janvier 2016

Développement personnel ...pour qui?

startbild

De nos jours, on parle de plus en plus de « développement personnel », une expression que l’on met à toutes les sauces et qui est devenu une sorte de fourre-tout dans lequel on range indistinctement des recettes en sept points pour devenir séduisant et heureux en une semaine, et des écrits qui visent à éclairer notre lanterne pour nous permettre de devenir de meilleurs êtres humains — écrits fondés sur des méthodes ancrées non pas dans la fantaisie du moment mais dans des traditions de sagesse qui ont été pratiquées pendant des millénaires par des personnes qui y consacraient une bonne partie de leur existence.

Quand on parle aujourd’hui de développement personnel, il s’agit trop souvent de suggérer des changements cosmétiques qui visent davantage à pomponner notre narcissisme qu’à éradiquer nos défauts et à dissiper les brumes notre confusion mentale.

La transformation de soi-même, telle que l’ont conçue les sagesses du monde, qu’elles soient d’origine religieuses, spirituelles, ou humanistes, n’a pas pour but de flatter l’ego ou de lui apprendre à mieux réaliser ses caprices, mais de nous aider à devenir graduellement un meilleur être humain à la sueur de notre front. Cette affirmation peut paraître pompeuse, mais en vérité le but de la transformation personnelle est bien d’éradiquer l’animosité, l’attachement obsessionnel, le manque de discernement, l’arrogance, la jalousie et autres toxines mentales qui perturbent notre existence et celle des autres. Ce n’est pas une mince affaire.

Ce n’est donc ni une entreprise à court terme, ni une approche égocentrée, ni une dérobade qui nous apprenne à apprécier nos défauts pour s’épargner l’effort d’y remédier.

Plus que tout, il faut se demander quel sera le bénéficiaire de ce « développement personnel ». S’il s’agit uniquement de soi-même, c’est une totale perte de temps. La transformation de soi n’a de sens que si elle nous permet, par voie de conséquence, de mieux nous mettre au service des autres. Développement personnel sans bonté n’est que la construction de la tour d’ivoire de l’égocentrisme. Méditation sans bienveillance revient à passer quelques moments tranquilles dans la bulle de l’ego.

La transformation personnelle doit nous permettre de passer de la confusion à la connaissance, de l’asservissement à la liberté intérieure. Son but est l’accomplissement du bien d’autrui. Un enseignement bouddhiste ne dit-il pas : « Ce qui n’est pas fait pour le bien d’autrui, ne mérite pas d’être entrepris. » À bon entendeur, salut !

Matthieu Ricard

— Ces quelques réflexions nous sont venues à l’esprit à l’occasion de la parution de « Trois amis en quête de sagesse » , le fruit de l’amitié entre Christophe André, Alexandre Jollien et moi-même. Allary Éditons et L’Iconoclaste

 

Posté par christinm à 10:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

18 décembre 2015

Invitez le bonheur en vous!

SAM_1063

 Le messager (techniques mixtes, 65X46) 

Dans la mesure où la vie ne reste pas la même, il serait bon pour vous de vous pencher vers ce qui vous rend heureux. Bien que des pensées sur comment la vie vous a maltraités puissent vous donner quelques raisons de faire des réclamations, de telles pensées ne vous élèvent pas vers le bonheur. Dans l’ensemble, plus vous vous lamentez, plus vous continuerez à vous lamenter. Vous jouez un jeu perdant. Par contre, plus vous vous concentrez sur ce qui vous rend heureux, plus le bonheur sera vôtre.

En fait, tout de suite, si vous pensez à quelque chose qui vous procure de la joie, vous ressentirez plus de bonheur à l’instant. Peu importe quelles difficultés vous pouvez traverser, si vous aimez l’escalade en montagne, faites des projets pour aller faire de l’escalade ce week-end. Si vous êtes cloués au lit et ne pouvez pas, alors lisez un livre sur les aventures d’escalade de quelqu’un d’autre et ressentez un peu du bonheur que vous désirez.

Il semble évident que penser à ce qui vous donne même un petit peu de bonheur marche mieux à ce moment que recompter toutes les raisons qui font que vous n’êtes pas heureux à l’instant. Comment quelqu’un ne pourrait pas savoir cela ou agir ainsi? Allez vers ce que vous voulez plutôt qu’énumérer ce que vous ne pouvez pas supporter à un autre moment. Le fait est que vous ne pouvez pas le supporter. Le fait est que vous pouvez vous élever au-dessus de cela.

Vous ne pouvez pas continuer à attendre qu’un génie ou une Grand-Mère Fée apparaisse pour vous débarrasser de votre présente situation. Vous pouvez vous convaincre que Je devrais faire quelque chose au sujet de votre bonheur maintenant. Quoi que votre vie puisse être, quels que soient vos vœux , il y a quelque chose à faire pour vous que vous devez faire et que personne ne peut faire à votre place. Se sentir inquiet est pour vous vous retirer de votre vie. Si vous ne changez pas, un autre malheur non désiré va prendre la place de l’ancien malheur.

Vous pouvez croire que vous ne pourrez être heureux que lorsque X sera enlevé de votre vie, pourtant si vous êtes malheureux maintenant, quelque chose d’autre se présentera. Vous pouvez penser: « Si je divorce, comme je serai heureux. » Des milliers d’hommes et de femmes pourraient vous dire que ce n’est pas leur expérience.

J’aimerais vous voir heureux. Vous savez maintenant que le bonheur n’est pas une marchandise. Le bonheur n’est pas une richesse financière. Ce n’est pas la jeunesse. Vous avez été jeunes et étiez tourmentés. Ce n’est pas même la santé car vous avez été en bonne santé et malheureux.

Bien-aimés, la paix repose au fond de vous. La paix n’est pas le climat dans lequel vous vivez. La paix est la messagère du bonheur. Elle autorise le bonheur à entrer. Le bonheur n’est ni une absence ni une présence en dehors de vous. C’est votre inclination. Vous êtes le bêcheur de votre propre bonheur ou malheur. Ce ne sont pas juste des paroles lorsque Je dis que vous pouvez connaître le bonheur en toutes circonstances. Mettez votre attention sur le bonheur et enlevez votre attention du malheur. Vous posez les limites pour vous-même. Je vous demande de lâcher du lest sur le malheur. Le malheur n’est pas une sentence à vie. Le bonheur peut être quelque chose que vous avez attendu comme si vous pouviez être seulement un objet en attente de bonheur et non celui qui l’attire. Non, Mon cher, vous êtes le sujet qui engrange le bonheur dès maintenant.

Si maugréer à quel point vous vous sentez malheureux vous a apporté du bonheur, Je vous dirais de maugréer au sujet de votre malheur. Toutefois, vous répandre sur combien vous êtes malheureux, ne marche pas, alors Je vous dis très clairement d’arrêter de vous attarder sur ce qui ne vous donne pas de bonheur.

Vous n’êtes pas une victime du malheur, car vous avez tendance à appeler le malheur à vous et l’accueillir et l’héberger. Vous pouvez vous plaindre du malheur alors que vous le rendez confortable.

Venez, maintenant, devenez un marchand de bonheur. Sortez de l’obscurité vers la Lumière. Levez les yeux, ne vous plaignez pas, et invitez le bonheur en vous. Enlevez votre esprit des difficultés. Même dans votre situation actuelle, vous pouvez être riches en bonheur. Ne dites pas que vous ne pouvez pas. Dites que vous le ferez.

Traduit par: Anais Copyright © 1999-Now Heavenletters™

 

Posté par christinm à 12:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


28 février 2014

Pour aller mieux....Changer de pensées!

pensées

Observez-vous : lorsque vous êtes mécontent de la vie et que vous souffrez, souvent ce ne sont pas les changements matériels qui vous permettent d’améliorer votre état intérieur, mais des changements dans vos pensées et dans vos  sentiments. Bien sûr, si vous souffrez physiquement, vous aurez besoin de remèdes physiques. Si vous avez une blessure ou une jambe cassée, même les pensées et les sentiment s les meilleurs ne vous guériront pas et ne vous enlèveront pas la douleur  ( avant qu’ils descendent dans la matière pour y apporter des améliorations, il faut beaucoup de temps) mais ils peuvent vous aider à supporter cette souffrance, car il y a tout de même une action des pensées et des sentiments sur le corps physique. Les pensées et les sentiments harmonieux agissent sur la circulation et purifient le sang et quand le sang est pur, il contribue efficacement à la santé de l’organisme. Même les plaies se cicatrisent mieux et plus vite !

Omraam Mikhaël AIVANHOV

Posté par christinm à 09:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

26 février 2014

Le pouvoir de l'Amour et de la Lumière est considérable

images (1)

"Soyez encore un peu patients ! Ayez à la conscience que vous êtes des êtres missionnés sur ce monde. Nous le répétons : il n'y a pas de petite ou de grande mission, la seule mission est de servir l'Amour et la Lumière. Lorsque ce sera bien ancré en vous, vous ne verrez plus le monde qui vous entoure de la même façon, vous aurez davantage confiance non seulement en ce que vous êtes mais aussi en la vie ; vous ne percevrez plus vos frères de la même façon et votre vie sera beaucoup plus paisible. Même si vous devez subir des turbulences, et certes vous en subirez, vous ressentirez ces turbulences de façon différente.

Lorsque vous avez une fréquence vibratoire supérieure, rien de ce qui est inférieur ne peut vous atteindre ; le monde dans lequel vous vivez ne peut atteindre celui qui s'est hissé au niveau de la fréquence vibratoire de l'Amour et de la Lumière. Ce n'est pas quelque chose d'impossible !

Se hisser au niveau de la conscience de l'Amour et de la Lumière, c'est essayer d'intégrer l'Amour Lumière dans chaque petit geste de votre vie. Essayez d'intégrer la douceur, la compassion, la compréhension, le respect, la joie et ce que nous appelons les qualités supérieures de l'être au lieu de vous appesantir en permanence sur ce qui est inférieur.

De plus en plus, vous aurez conscience d'appartenir à la galaxie, à l'univers. Vous n'aurez plus l'impression d'être "tombés" sur la terre, d'être seuls, abandonnés ! Vous aurez réellement conscience d'être, pour l'instant, en étude sur ce monde. Ne dites pas que l'étude est trop difficile, trop ardue ! L'étude est fonction de ce que vous en faites, de votre compréhension, de votre capacité à évoluer.

Actuellement, nous entendons tellement d'êtres se plaindre de l'adversité, de la manipulation, de leurs propres souffrances et de tout ce qui leur arrive ! Si, au lieu de se plaindre, chaque être humain pouvait bénir chaque acte de sa vie et remercier la Source pour toutes les grâces qu'il reçoit en permanence, tout serait différent pour lui et pour les autres êtres humains, et l'obscurité se transformerait en Lumière. Nous entendons aussi les humains nous dire : « c'est facile pour vous ! Vous êtes sur les plans de Lumière et nous, nous sommes dans la matière et nous devons subir la matière  ! »

Vous n'êtes pas obligés de subir la matière ! La seule obligation est de la vivre, donc de vivre dans la densité ! Si vous comprenez les expériences, il n'est plus utile de les subir !

Essayez de conditionner votre journée dans le bon sens, c'est-à-dire dans le sens de la Lumière, dans le sens de la joie et dans le sens de l'Amour ! Au lieu de subir lourdement vos tâches ou votre travail au quotidien, offrez-les à la Source ! Ce travail ne sera plus pesant et vous le ferez avec Amour, avec légèreté.

Si un, dix, vingt, mille, un million, dix millions d'êtres humains pouvaient rendre grâce en permanence pour la vie, pour l'Amour, pour leur parfaite santé, pour la joie, si un million d'êtres humains pouvaient, le matin en se levant, manifester l'Amour, beaucoup de choses changeraient.

Votre fonctionnement et les pensées que vous émettez en permanence ont une incidence sur les éléments, sur la planète, sur son énergie et sa vibration. Donc essayez de vous calmer vous-mêmes, d'être alignés, sereins, en harmonie, et les éléments se calmeront. Tout redeviendra paisible !

Bien évidement, ce n'est pas un seul être, ni dix ni vingt qui, pour l'instant, peuvent changer ce qui se passe sur votre monde, car si vous êtes vingt à penser juste et cent millions à penser faux, le pouvoir des vingt est inexistant. Cependant il ne faut pas vous décourager car le pouvoir des vingt peut, malgré tout, créer une brèche de Lumière dans l'obscurité et la morosité de dix, vingt ou cinquante millions d'êtres.

Bien que nous n'aimions pas utiliser le mot "pouvoir", nous dirons que le pouvoir de l'Amour et de la Lumière est considérable ! Prenez-en conscience et continuez à être des petits Travailleurs de Lumière missionnés sur ce monde. Lorsque vous le quitterez, d'une façon ou d'une autre, et si vous vous retournez, vous vous direz : "finalement j'ai bien travaillé, j'ai donné tout ce que je pouvais donner avec la conscience qui était la mienne !"

Nous souhaitons réellement que chacun de vous et une grande majorité d'êtres humains puissent affirmer cela lorsqu'ils quitteront ce monde. »

Message canalisé par Monique Mathieu copié sur le  site  http://ducielalaterre.org

Posté par christinm à 09:03 - Commentaires [0] - Permalien [#]

24 février 2014

Les plantes sont sensibles

tl_coeur_sur_feuille

Certaines  expériences ont été faites par des chercheurs qui ont découvert, à l’aide d’appareils, que les plantes ont une forme de sensibilité qui les fait réagir aux présences bénéfiques ou maléfiques. Si quelqu’un qui leur avait fait du mal entrait dans la pièce où elles e trouvaient, elles montraient par certains signes qu’elles avaient peur. C’est donc aussi qu’elles ont une mémoire.

Les plantes sont sensibles,  et les pierres à leur façon le sont également. Si vous les aimez, si vous les touchez avec amour, elles peuvent vous répondre et vous faire des révélations. Car l’amour est le langage universel que toute la création, toutes les créatures peuvent comprendre.  Touchez une pierre avec amour, elle vibre déjà autrement, elle peut même répondre avec amour ; seulement il faut être sensible pour le constater, il faut apprendre à déchiffrer son langage.  Mais qui veut apprendre le langage des pierres, des plantes, des animaux ?  Les humains ont appris à lire, à écrire, dans toutes les langues du monde, et c’est très bien mais le seul langage qui vaut véritablement la peine de connaître,  c’est le langage de la nature vivante.

Omraam  Mikhaël  AIVANHOV

Posté par christinm à 09:03 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

22 février 2014

Dieu n'a pas besoin de nous

image_affiche

Pour trouver Dieu, il faut au moins L’aimer . Ce n’est pas que Dieu ait besoin de notre amour. Si les grand maîtres de toutes les religions  ont enseigné aux hommes l’Amour de Dieu, c’est parce qu’ils connaissent une loi magique qui n’est que la correspondance, dans le monde spirituel, de faits que nous pouvons voir tous les jours dans le plan physique. Vous lancez une balle contre une paroi rocheuse , elle vous revient en écho. De la même façon, lorsque vous envoyez votre Amour vers Dieu, vous déclenchez cette même loi et l’amour divin  est obligé de revenir vers vous. Dieu n’a pas besoin de nous, mais nous  avons besoin de Lui, et c’est par notre amour seulement que nous pouvons L’attirer jusqu’à nous.

Omraam  Mikhaël  AIVANHOV

Posté par christinm à 09:02 - Commentaires [0] - Permalien [#]

21 février 2014

Le couple en cinquième dimension

hqdefault Mario Duguay

Dans la quatrième, et notamment la cinquième Dimension, le couple existera-t-il toujours ? Comment fonctionnera-t-il ? Quel sera son but ?

« Belle et grande question !

Nous allons d’abord parler des couples actuels qui ont effectivement plus de difficultés qu’il y a quelques dizaines d’années. Pourquoi ont-ils ces difficultés ?

Pour plusieurs raisons. Souvent les êtres qui ont formé un couple vont dans deux directions différentes. S’il n’y a pas l’unité spirituelle, ou tout du moins un accord spirituel, il y a automatiquement dualité. Cette dualité peut quand même diminuer grâce à l’Amour qui émane des deux partenaires du couple, et il peut ne pas y avoir éclatement s’il y a, malgré tout, tolérance et acceptation.

Cependant si l’une des deux personnes du couple est portée, même si elle ne s’en rend pas compte, et pas forcément parce qu’elle va vers un groupe spirituel ou qu’elle lise plus ou moins d’ouvrages, il peut y avoir une pulsion intérieure qui les fait agir et concevoir la vie d’une façon différente.Alors, s’il n’y a pas possibilité d’entente dans ce nouvel état d’être, c’est que l’un s’éveille beaucoup plus vite que l’autre ; il ne peut plus y avoir d’entente parce que l’un est en sommeil et ne comprend pas que l’autre soit déjà réveillé et n’ait plus la même conscience de la vie ni les mêmes aspirations.

En plus de cela, à l’époque actuelle, n’oubliez pas qu’il y a une puissance extraordinaire qui augmente le désir d’évolution chez les êtres, mais ceux qui sont encore endormis ne sont pas conscients de ce désir d’évolution. Ils sont tiraillés, ils sont malheureux parce bien souvent ils ne savent pas ce qui leur arrive, ils ne savent pas vers quelle direction aller, et donc il y a souvent de grands conflits intérieurs et de grandes dualités au niveau du couple.

Nous avons parlé du couple actuel, maintenant nous allons parler du couple de la cinquième dimension, parce que celui de la quatrième dimension pourra être un peu plus évolué, un peu plus uni, mais il sera ce qu’il est actuellement. Au début de la cinquième Dimension, il y aura encore naissance d’enfants au travers d’un couple, mais la conception se fera différemment.

Ils ne me montrent pas si nous aurons le même sexe et la même façon de procréer, mais ce qu’ils me montrent c’est que lorsqu’un couple désirera réellement procréer, il y aura en chacun d’eux un processus énergétique, un processus spirituel qui se mettra en route et l’enfant sera conçu en conscience. Ce sera donc une conception totalement différente.

« Vous rendez-vous compte à quel point ce sera merveilleux de concevoir un enfant de cette façon-là !

En cinquième dimension il existera donc des couples, mais il y aura une liberté totale parce que le sexe et l’amour tel que vous le concevez n’auront plus du tout la même raison d’être. Dans une dimension supérieure, le sexe n’existera que pour la conception. Il n’y aura pas de plaisir de la chair au travers de la sexualité. Alors, vous qui n’êtes pas prêts pour cela, n’allez pas dans la cinquième dimension !... Ou alors…préparez-vous ! (Riresdans la salle…)

Vous ne pouvez pas vous imaginer la différence qu’il peut y avoir entre un être éveillé et un être qui est encore dans l’animalité. Nous sommes navrés de vous le dire, mais vous êtes encore dans l’animalité ! Il y a beaucoup d’erreurs que vous ne commettrez plus. Plus vous grandirez, moins vous aurez les plaisirs que vous avez actuellement. Il ne faut pas que ceux qui ont tout de même des désirs sexuels culpabilisent (nous disons les choses telles que vous pouvez les comprendre) parce que ce genre de plaisir a été donné à l’homme.

Si une relation sexuelle était conçue comme elle devrait l’être, ce serait quelque chose d’extraordinaire. Une relation sexuelle vécue et conçue comme elle devrait l’être donnerait la possibilité de faire remonter l’énergie de la Kundalini.

Initialement, les rapports sexuels ne devaient pas être ce qu’ils sont actuellement, c'est-à-dire débridés, accomplis n’importe comment, sans amour. Cela vient de votre civilisation.

Nous allons même vous dire ceci : dans les temples égyptiens, tout comme dans les temples de l’Atlantide, il y avait des prêtresses qui initiaient les hommes à l’Amour, mais pas à l’amour sexuel, à l’Amour Energie. Elles étaient préparées pour ce rôle.

Ces prêtresses étaient des initiatrices et avaient pour but d’apprendre aux hommes de faire remonter l’énergie vers le centre de force coronal pour irriguer ainsi tout le corps de cette énergie extraordinaire, parce que l’énergie sexuelle bien conçue c’est l’illumination !

Vous ne pouvez peut-être pas le comprendre, peut-être que certains d’entre vous ont eu de petites illuminations. Nous vous le souhaitons. Voilà ce que nous voulons dire à ce niveau-là.

Encore une fois, au travers de vos comportements, vous vous êtes oubliés, vous avez oublié ce que vous étiez.

Concernant les couples de cinquième dimension, il y aura une totale liberté, il n’y aura plus de jalousie et il y aura beaucoup plus d’Amour. Ce ne sera pas l’amour physique, nous vous l’avons expliqué, ce sera un immense Amour fraternel, mais cependant ceux qui auront un grand amour l’un envers l’autre pourront demeurer tout leur cycle de vie au côté l’un de l’autre, donc en unité parfaite.

Cependant il n’y aura pas de lois, de conditions et de schémas, chacun fera en fonction de ce qu’il est, en fonction de son désir profond mais dans le respect total de ce qu’est l’autre, ce qui n’est actuellement pas le cas pour les Enfants de la Terre »

Message canalisé par Monique Mathieu copié sur le site  http://ducielalaterre.org

Posté par christinm à 14:06 - Commentaires [0] - Permalien [#]