Terre de la 6ème Race

29 mai 2017

Bonté, justice, sagesse, amour et vérité

ob_873daf_2980094773_1_3_pzkcir7t

« Le Maître Peter Deunov donnait la règle suivante :

« Place la bonté comme base de ta vie, la justice comme mesure, la sagesse comme limite, l’amour comme délectation et la vérité comme lumière. »

Si on approfondit cette règle, on la trouvera extrêmement instructive.
La bonté est la seule base solide sur laquelle un édifice peut reposer. Même si cet édifice est beau, intelligent, il s’écroulera si la bonté, cette bienveillance qu’on est capable de manifester à tous les êtres, ne le soutient pas.
La justice est une qualité de mesure. Être juste, comme l’indique le symbole de la balance, c’est savoir toujours préserver l’équilibre : ne pas peser sur un seul plateau, mais veiller à ajouter un peu d’un côté, à retrancher un peu de l’autre…
La sagesse est une limite, c’est-à-dire une frontière grâce à laquelle nous pouvons nous protéger des ennemis extérieurs et intérieurs qui nous menacent.
L’amour nous donne le goût des choses. Même si nous possédons la richesse, le savoir, la gloire, combien la vie nous paraîtrait insipide sans l’amour !
La vérité est la lumière qui éclaire notre route : grâce à elle nous avançons sans risque de nous égarer ou de faire une chute. »

OMRAAM MIKHAEL AIVANHOV

Posté par christinm à 08:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


28 janvier 2017

Il y a toujours une solution...

1194874_head-compressor-768x274

« Vous souhaitez qu’on vous révèle une méthode qui vous donnerait la possibilité de résoudre tous les problèmes, d’affronter toutes les situations, comme une clé qui ouvre toutes les portes ?… Mais voilà qu’une telle méthode n’existe pas. Celle qui a réussi hier n’est plus efficace aujourd’hui et il faut en chercher une nouvelle. Hier, par exemple, une pensée que vous avez lue vous a permis d’y voir clair ou de retrouver la sérénité, mais aujourd’hui, les conditions étant différentes, cette pensée n’agit plus, il faut en chercher une autre. C’est ainsi que, jour après jour, le Ciel nous oblige à avancer, à faire des découvertes, sinon nous nous endormirions.
Chaque jour la vie nous présente de nouveaux agencements, une nouvelle disposition des choses, de nouveaux rapports de forces, donc de nouveaux problèmes à résoudre ; et si hier la solution a été de faire appel à la sagesse, peut-être qu’aujourd’hui c’est l’amour, ou la volonté, ou la souplesse, ou la patience, qui sera efficace. Il y a toujours une solution, mais il faut faire chaque fois l’effort de la chercher. »

Omraam Mikhaël Aïvanhov

Posté par christinm à 08:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

26 janvier 2017

Positivez votre vie

 

32d12bf7

 (...) Positivez votre vie, remerciez pour tous les petits moments de bonheur que l'univers vous offre ! Remerciez pour l'Amour qui descend jusqu'à votre cœur et qui vous inonde ! Remerciez pour les Êtres de Lumière qui vous accompagnent ou pour vos guides qui vous évitent de gros problèmes ! Cependant vous n'en avez pas conscience puisqu'ils vous les ont évités !

Vous êtes accompagnés et aidés, mais notre aide et tout ce que vous recevrez seront d'autant plus efficaces que vous aurez nettoyé la place, que vous aurez enlevé les mauvaises herbes de votre jardin ; à la place ne s'installeront que la beauté, l'harmonie, la joie, l'Amour et la confiance.

Imaginez que la beauté corresponde à un personnage ; il est sur votre place, il attend. Ensuite, il y aura un personnage qui pourra s'appeler compassion. Après, il y aura un personnage qui pourra s'appeler confiance. Il y aura ensuite des personnages qui pourront se nommer courage, volonté, lâcher prise, pardon, joie, sérénité, Amour, etc. Tous ces personnages auront revêtu des vêtements de Lumière, ils rayonneront leur présence et leur beauté. Pensez à amener tous ces personnages sur votre place ou dans votre jardin, parce que si vous leur donnez une réalité ils seront là pour vous aider et ne vous laisseront pas seul.

N'oubliez pas qu'une pensée est également un personnage ! Si vous pensez en permanence que vous êtes heureux, vous créez un personnage qui représente le bonheur. Si vous pensez en permanence que vous êtes en parfaite santé, vous créez un personnage qui est en parfaite santé. Tous les personnages que vous aurez créés seront, d'une certaine manière, à votre service, et ils vous aideront en permanence.

C'est pour cela qu'il faudrait que, pendant cette nouvelle année, vous preniez conscience de vos capacités immenses, vous preniez conscience que votre chemin est un magnifique chemin et que, même s'il demeure encore quelques petites épines, quelques rochers par-ci par-là, avec l'aide de tous les personnages que vous avez créés pour vous aider, ces rochers et ces épines ne compteront pas, vous les survolerez ; ils n'existeront même plus parce qu'ils ne seront plus nécessaires pour vous faire évoluer. (...)

Monique Mathieu

Posté par christinm à 11:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

25 janvier 2017

Ecouter la douce voix du Ciel...

5-LAmour-et-Psyche-enfants-angel-William-Adolphe-Bouguereau-nude

« Si vous étiez vraiment attentif, vous sentiriez qu’avant chaque moment important de votre vie (une rencontre, un voyage, un travail, une décision à prendre), une voix intérieure vous conseille. Mais voilà, vous ne l’entendez pas et vous commettez des erreurs… Pourquoi n’avez-vous pas entendu ? Parce que seuls le bruit, le tapage attirent votre attention. Pour que vous entendiez l’être intérieur qui vous parle, il faudrait qu’il fasse beaucoup de bruit, mais comme il parle doucement… Sachez-le donc désormais : lorsque les êtres supérieurs parlent aux humains, ils ne disent que quelques mots et d’une voix presque imperceptible, un murmure, comme une brise légère, c’est à eux d’être attentifs.
Vous vous trouvez parfois dans des situations difficiles… Ne vous est-il jamais arrivé de vous dire : « Pourquoi je me suis laissé embarquer ?… Il y avait bien quelque chose, là, qui me mettait en garde, mais cette voix était si faible !… » Eh bien, tirez-en la conclusion : méfiez-vous à l’avenir des voix qui vous parlent beaucoup et très fort pour vous induire en erreur, et tâchez de mieux écouter la douce voix du Ciel qui veut vous éviter des souffrances inutiles. »

Omraam Mikhaël Aïvanhov

Posté par christinm à 12:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

11 janvier 2017

Faire confiance au Ciel...

16ed1e02595b50028bb8008651b20547

« Toutes les conditions de notre succès et de notre bonheur sont là, mais souvent nous ne voulons pas le reconnaître. Pourquoi ? Parce que les événements se présentent rarement comme nous les imaginions ou les attendions. Mais si ce que nous attendons se réalisait tel que nous le souhaitons, peut-être serions-nous exposés à des difficultés et des déceptions encore plus grandes. Y avez-vous pensé ?
La sagesse divine répond à nos demandes. Mais elle le fait à travers des événements dont le sens nous échappe : nous ne sommes pas encore assez clairvoyants pour interpréter les signes qui nous révéleraient la raison de ces événements, la raison des rencontres que nous faisons, ou de la présence de certaines personnes dans notre entourage. Nous le comprendrons certainement un jour, et en attendant, nous devons faire confiance au Ciel qui a tout prévu pour notre évolution. »

Omraam Mikhaël Aïvanhov

 

Posté par christinm à 12:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :


06 février 2016

Le pardon libère les victimes mais pas les coupables

72efe571

« Vous avez fait du tort à quelqu’un et vous allez lui présenter des excuses. C’est très bien, mais cela nesuffit pas : vous devez encore réparer les dégâts. C’est de cette façon seulement que vous serez quitte.Dire à celui que vous avez lésé : « Je suis navré, pardonnez-moi… » c’est insuffisant, et la loi divine vouspoursuivra jusqu’à ce que vous ayez réparé le mal que vous avez fait. Vous direz : « Mais si cette personne que j’ai lésée me pardonne ? » Non, la question n’est pas réglée si facilement, car la loi est une chose et la personne en est une autre. Même si la personne vous a pardonné, la loi, elle, vous poursuit jusqu’à ce que vous ayez réparé. Évidemment, celui qui pardonne fait preuve de noblesse, de générosité, il se libère des tourments, des rancunes qui le maintenaient dans les régions inférieures du plan astral. Si Jésus nous demande de pardonner à nos ennemis, c’est pour que nous arrivions à nous libérer des pensées et des sentiments négatifs qui nous désagrègent. Mais le pardon ne règle pas la question : le pardon libère les victimes, ceux qui ont subi des préjudices, mais il ne libère pas les coupables, ceux qui ont commis les fautes. Pour se libérer, le coupable doit réparer. »

Omraam Mikhaël Aïvanhov

Posté par christinm à 13:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

29 janvier 2016

Le pouvoir de l'eau qui coule

 

« Les états psychiques négatifs comme le chagrin, la tristesse, le découragement, sont produits par des impuretés que vous avez laissées pénétrer en vous, et ils troublent votre organisme psychique, comme un poison ou d’autres substances toxiques peuvent troubler votre organisme physique. Mais en apprenant à utiliser les pouvoirs de l’eau, vous aurez les moyens de remédier à ces états.
Regardez l’eau couler, écoutez-la : que ce soit une source, un ruisseau, une cascade, l’eau qui coule libère le plexus solaire en entraînant les éléments obscurs et disharmonieux qui le perturbaient. Car l’eau qui coule est l’image du renouvellement perpétuel de la vie, et en la regardant vous êtes influencé. Évidemment, en ville, dans la vie quotidienne, il n’est pas facile de rencontrer des sources et des cascades, mais alors, ouvrez un moment le robinet ! C’est moins poétique, mais cela peut être aussi efficace. L’essentiel, c’est que vous entriez en contact avec l’eau qui coule. Pensez qu’elle emporte avec elle tout ce qui s’oppose au jaillissement de la vie en vous. »

Omraam Mikhaël Aïvanhov

 

Posté par christinm à 12:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

23 janvier 2016

Optimisme et pessimisme

643e4656e75da54b487e686304a39969

« La question de l’optimisme et du pessimisme va beaucoup plus loin qu’on ne le pense en général. Seul celui qui recherche les biens spirituels peut être véritablement optimiste. Quant à celui qui se concentre sur les biens matériels, même s’il est d’abord plein d’espoir, il sera un jour ou l’autre obligé d’abandonner ses illusions.

Optimisme et pessimisme sous-entendent deux philosophies de la vie. Le pessimiste ne voit pas plus loin que les petites choses de la terre, tandis que l’optimiste ouvre son âme aux vastes étendues du ciel. Il sait que la prédestination de l’homme est de rejoindre un jour sa patrie céleste. Sur le chemin qui conduit à cette patrie, il rencontrera évidemment le mal sous toutes ses formes, il souffrira, il doutera de lui et des autres, il se découragera. Mais même dans les pires moments il ne sombrera pas, parce que dans son cœur, dans son âme, reste inscrite cette vérité que Dieu l’a créé à son image, et pour lui cette image de Dieu contient en puissance toutes les richesses, toutes les victoires. »

Omraam Mikhaël Aïvanhov

Posté par christinm à 11:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

14 janvier 2016

Développement personnel ...pour qui?

startbild

De nos jours, on parle de plus en plus de « développement personnel », une expression que l’on met à toutes les sauces et qui est devenu une sorte de fourre-tout dans lequel on range indistinctement des recettes en sept points pour devenir séduisant et heureux en une semaine, et des écrits qui visent à éclairer notre lanterne pour nous permettre de devenir de meilleurs êtres humains — écrits fondés sur des méthodes ancrées non pas dans la fantaisie du moment mais dans des traditions de sagesse qui ont été pratiquées pendant des millénaires par des personnes qui y consacraient une bonne partie de leur existence.

Quand on parle aujourd’hui de développement personnel, il s’agit trop souvent de suggérer des changements cosmétiques qui visent davantage à pomponner notre narcissisme qu’à éradiquer nos défauts et à dissiper les brumes notre confusion mentale.

La transformation de soi-même, telle que l’ont conçue les sagesses du monde, qu’elles soient d’origine religieuses, spirituelles, ou humanistes, n’a pas pour but de flatter l’ego ou de lui apprendre à mieux réaliser ses caprices, mais de nous aider à devenir graduellement un meilleur être humain à la sueur de notre front. Cette affirmation peut paraître pompeuse, mais en vérité le but de la transformation personnelle est bien d’éradiquer l’animosité, l’attachement obsessionnel, le manque de discernement, l’arrogance, la jalousie et autres toxines mentales qui perturbent notre existence et celle des autres. Ce n’est pas une mince affaire.

Ce n’est donc ni une entreprise à court terme, ni une approche égocentrée, ni une dérobade qui nous apprenne à apprécier nos défauts pour s’épargner l’effort d’y remédier.

Plus que tout, il faut se demander quel sera le bénéficiaire de ce « développement personnel ». S’il s’agit uniquement de soi-même, c’est une totale perte de temps. La transformation de soi n’a de sens que si elle nous permet, par voie de conséquence, de mieux nous mettre au service des autres. Développement personnel sans bonté n’est que la construction de la tour d’ivoire de l’égocentrisme. Méditation sans bienveillance revient à passer quelques moments tranquilles dans la bulle de l’ego.

La transformation personnelle doit nous permettre de passer de la confusion à la connaissance, de l’asservissement à la liberté intérieure. Son but est l’accomplissement du bien d’autrui. Un enseignement bouddhiste ne dit-il pas : « Ce qui n’est pas fait pour le bien d’autrui, ne mérite pas d’être entrepris. » À bon entendeur, salut !

Matthieu Ricard

— Ces quelques réflexions nous sont venues à l’esprit à l’occasion de la parution de « Trois amis en quête de sagesse » , le fruit de l’amitié entre Christophe André, Alexandre Jollien et moi-même. Allary Éditons et L’Iconoclaste

 

Posté par christinm à 10:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

18 décembre 2015

Invitez le bonheur en vous!

SAM_1063

 Le messager (techniques mixtes, 65X46) 

Dans la mesure où la vie ne reste pas la même, il serait bon pour vous de vous pencher vers ce qui vous rend heureux. Bien que des pensées sur comment la vie vous a maltraités puissent vous donner quelques raisons de faire des réclamations, de telles pensées ne vous élèvent pas vers le bonheur. Dans l’ensemble, plus vous vous lamentez, plus vous continuerez à vous lamenter. Vous jouez un jeu perdant. Par contre, plus vous vous concentrez sur ce qui vous rend heureux, plus le bonheur sera vôtre.

En fait, tout de suite, si vous pensez à quelque chose qui vous procure de la joie, vous ressentirez plus de bonheur à l’instant. Peu importe quelles difficultés vous pouvez traverser, si vous aimez l’escalade en montagne, faites des projets pour aller faire de l’escalade ce week-end. Si vous êtes cloués au lit et ne pouvez pas, alors lisez un livre sur les aventures d’escalade de quelqu’un d’autre et ressentez un peu du bonheur que vous désirez.

Il semble évident que penser à ce qui vous donne même un petit peu de bonheur marche mieux à ce moment que recompter toutes les raisons qui font que vous n’êtes pas heureux à l’instant. Comment quelqu’un ne pourrait pas savoir cela ou agir ainsi? Allez vers ce que vous voulez plutôt qu’énumérer ce que vous ne pouvez pas supporter à un autre moment. Le fait est que vous ne pouvez pas le supporter. Le fait est que vous pouvez vous élever au-dessus de cela.

Vous ne pouvez pas continuer à attendre qu’un génie ou une Grand-Mère Fée apparaisse pour vous débarrasser de votre présente situation. Vous pouvez vous convaincre que Je devrais faire quelque chose au sujet de votre bonheur maintenant. Quoi que votre vie puisse être, quels que soient vos vœux , il y a quelque chose à faire pour vous que vous devez faire et que personne ne peut faire à votre place. Se sentir inquiet est pour vous vous retirer de votre vie. Si vous ne changez pas, un autre malheur non désiré va prendre la place de l’ancien malheur.

Vous pouvez croire que vous ne pourrez être heureux que lorsque X sera enlevé de votre vie, pourtant si vous êtes malheureux maintenant, quelque chose d’autre se présentera. Vous pouvez penser: « Si je divorce, comme je serai heureux. » Des milliers d’hommes et de femmes pourraient vous dire que ce n’est pas leur expérience.

J’aimerais vous voir heureux. Vous savez maintenant que le bonheur n’est pas une marchandise. Le bonheur n’est pas une richesse financière. Ce n’est pas la jeunesse. Vous avez été jeunes et étiez tourmentés. Ce n’est pas même la santé car vous avez été en bonne santé et malheureux.

Bien-aimés, la paix repose au fond de vous. La paix n’est pas le climat dans lequel vous vivez. La paix est la messagère du bonheur. Elle autorise le bonheur à entrer. Le bonheur n’est ni une absence ni une présence en dehors de vous. C’est votre inclination. Vous êtes le bêcheur de votre propre bonheur ou malheur. Ce ne sont pas juste des paroles lorsque Je dis que vous pouvez connaître le bonheur en toutes circonstances. Mettez votre attention sur le bonheur et enlevez votre attention du malheur. Vous posez les limites pour vous-même. Je vous demande de lâcher du lest sur le malheur. Le malheur n’est pas une sentence à vie. Le bonheur peut être quelque chose que vous avez attendu comme si vous pouviez être seulement un objet en attente de bonheur et non celui qui l’attire. Non, Mon cher, vous êtes le sujet qui engrange le bonheur dès maintenant.

Si maugréer à quel point vous vous sentez malheureux vous a apporté du bonheur, Je vous dirais de maugréer au sujet de votre malheur. Toutefois, vous répandre sur combien vous êtes malheureux, ne marche pas, alors Je vous dis très clairement d’arrêter de vous attarder sur ce qui ne vous donne pas de bonheur.

Vous n’êtes pas une victime du malheur, car vous avez tendance à appeler le malheur à vous et l’accueillir et l’héberger. Vous pouvez vous plaindre du malheur alors que vous le rendez confortable.

Venez, maintenant, devenez un marchand de bonheur. Sortez de l’obscurité vers la Lumière. Levez les yeux, ne vous plaignez pas, et invitez le bonheur en vous. Enlevez votre esprit des difficultés. Même dans votre situation actuelle, vous pouvez être riches en bonheur. Ne dites pas que vous ne pouvez pas. Dites que vous le ferez.

Traduit par: Anais Copyright © 1999-Now Heavenletters™

 

Posté par christinm à 12:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]