Flamme

 

Avant de chercher à améliorer les conditions de votre vie extérieure, efforcez-vous de connaître et d’accepter les vérités susceptibles d’améliorer votre vie intérieure. Quoi que vous trouviez extérieurement, vous n’aurez jamais la plénitude, car la plénitude ne se trouve que dans les efforts que l’on fait soi-même, les efforts de volonté, d’intelligence, d’imagination.

D’ailleurs, vous l’avez constaté : là où vous êtes arrivé à réaliser vous-même quelque chose, vous trouvez une satisfaction, tandis que tout ce que vous recevez sans rien faire, même l’argent ne vous donne pas ce bonheur.

Oui, vous l’avez constaté, vous le savez, mais vous continuez à tout attendre de l’extérieur, c’est pourquoi vous traînez toujours la sensation qu’il vous manque quelque chose.

Donc, quoi que vous possédiez, quoi que l’on vous donne, n’abandonnez jamais le travail intérieur ; jusqu’à la dernière minute, ne l’abandonnez pas.

 

Omraam Mikhaël Aïvanhov