20533

 

Illustration empruntée à Wojtek Siudmak

 

Vous voyez souvent quelqu’un et vous ne savez pas s’il est bon pour vous de le fréquenter. C’est très simple : si vous sentez que cette personne vous rend plus lucide, si elle éveille en vous la générosité et la bonté, si elle vous stimule dans le travail, continuez à la rencontrer ; quoi qu’on vous dise à son sujet, elle vous fait du bien et c’est cela qui est important. Mais si au contraire, en fréquentant quelqu’un vous constatez que tout s’embrouille en vous, que vous n’éprouvez pour les autres que des sentiments d’animosité et de dégoût, et que vous n’avez plus autant d’élan pour entreprendre quoi que ce soit, tâchez de ne plus le voir.

Même si c’est une célébrité ou un archi-milliardaire, laissez-le tomber parce qu’il a sur vous une influence néfaste.

 

(…) Tout ce qui vous entoure exerce une influence sur vous-même si vous n’en êtes pas conscient. Mais justement, l’important est d’en prendre conscience afin d’être vigilant et de ne vous exposer, dans la mesure du possible, qu’à des influences bénéfiques. Dès que vous sentez qu’une créature ou un objet vous influence favorablement, vous devez ouvrir consciemment vos portes intérieures afin que ses influences pénètrent profondément…

 

Alors, allez auprès d’un ruisseau, d’une source qui jaillit, et pensez que c’est là l’image de la véritable source de la vie qui doit jaillir et couler en vous… Allez auprès du soleil, contemplez-le, ouvrez-vous à lui afin qu’il éveille en vous le soleil spirituel, sa chaleur, sa lumière….Allez auprès des fleurs pour leur demander le secret de leur parfum, et écoutez-les afin d’apprendre à extraire vous aussi les quintessences les plus parfumées de votre cœur et de votre âme…

 

Si vous veillez à ne vous ouvrir qu’aux influences harmonieuses, belles et pures, vous deviendrez vous-même une bénédiction pour tous ceux qui viendront auprès de vous.

 

Omraam Mikhaël Aïvanhov, Règles d’or pour la vie quotidienne, Eds PROSVETA