Tibetan_Yin_Yang_Mandala

La vertu et le vice, la force et la faiblesse, la beauté et la laideur sont différents aspects du bien et du mal qu’on voit partout se manifester. Mais au lieu d’apprendre à se comporter avec ces deux pôles de l’unité, les humains ne cessent de se demander pourquoi Dieu permet que le mal existe. Ils ne doivent plus se poser ce genre de questions, mais comprendre que le bien et le mal sont intimement liés, car en tant  que pôles complémentaires, ils ont des affaires à traiter ensemble.

Notre existence sur terre est tout entière conditionnée par l’alternance des jours et des nuits, et cette alternance qui règle la vie de toute la nature, règle aussi notre vie physique ainsi que notre vie psychique.

Nous ne saurions pas ce qu’est la lumière si les ténèbres n’existaient pas, ni ce que sont la sagesse, la justice, la beauté, la joie, si nous n’étions pas obligés de nous heurter à la sottise, à l’injustice, à la laideur et à la tristesse.

C’est de la comparaison et de la confrontation que naît la compréhension.

Si les contraires n’existaient pas, nous vivrions dans l’indifférenciation.

Omraam Mikhaël Aïvanhov