643e4656e75da54b487e686304a39969

« La question de l’optimisme et du pessimisme va beaucoup plus loin qu’on ne le pense en général. Seul celui qui recherche les biens spirituels peut être véritablement optimiste. Quant à celui qui se concentre sur les biens matériels, même s’il est d’abord plein d’espoir, il sera un jour ou l’autre obligé d’abandonner ses illusions.

Optimisme et pessimisme sous-entendent deux philosophies de la vie. Le pessimiste ne voit pas plus loin que les petites choses de la terre, tandis que l’optimiste ouvre son âme aux vastes étendues du ciel. Il sait que la prédestination de l’homme est de rejoindre un jour sa patrie céleste. Sur le chemin qui conduit à cette patrie, il rencontrera évidemment le mal sous toutes ses formes, il souffrira, il doutera de lui et des autres, il se découragera. Mais même dans les pires moments il ne sombrera pas, parce que dans son cœur, dans son âme, reste inscrite cette vérité que Dieu l’a créé à son image, et pour lui cette image de Dieu contient en puissance toutes les richesses, toutes les victoires. »

Omraam Mikhaël Aïvanhov