32d12bf7

 (...) Positivez votre vie, remerciez pour tous les petits moments de bonheur que l'univers vous offre ! Remerciez pour l'Amour qui descend jusqu'à votre cœur et qui vous inonde ! Remerciez pour les Êtres de Lumière qui vous accompagnent ou pour vos guides qui vous évitent de gros problèmes ! Cependant vous n'en avez pas conscience puisqu'ils vous les ont évités !

Vous êtes accompagnés et aidés, mais notre aide et tout ce que vous recevrez seront d'autant plus efficaces que vous aurez nettoyé la place, que vous aurez enlevé les mauvaises herbes de votre jardin ; à la place ne s'installeront que la beauté, l'harmonie, la joie, l'Amour et la confiance.

Imaginez que la beauté corresponde à un personnage ; il est sur votre place, il attend. Ensuite, il y aura un personnage qui pourra s'appeler compassion. Après, il y aura un personnage qui pourra s'appeler confiance. Il y aura ensuite des personnages qui pourront se nommer courage, volonté, lâcher prise, pardon, joie, sérénité, Amour, etc. Tous ces personnages auront revêtu des vêtements de Lumière, ils rayonneront leur présence et leur beauté. Pensez à amener tous ces personnages sur votre place ou dans votre jardin, parce que si vous leur donnez une réalité ils seront là pour vous aider et ne vous laisseront pas seul.

N'oubliez pas qu'une pensée est également un personnage ! Si vous pensez en permanence que vous êtes heureux, vous créez un personnage qui représente le bonheur. Si vous pensez en permanence que vous êtes en parfaite santé, vous créez un personnage qui est en parfaite santé. Tous les personnages que vous aurez créés seront, d'une certaine manière, à votre service, et ils vous aideront en permanence.

C'est pour cela qu'il faudrait que, pendant cette nouvelle année, vous preniez conscience de vos capacités immenses, vous preniez conscience que votre chemin est un magnifique chemin et que, même s'il demeure encore quelques petites épines, quelques rochers par-ci par-là, avec l'aide de tous les personnages que vous avez créés pour vous aider, ces rochers et ces épines ne compteront pas, vous les survolerez ; ils n'existeront même plus parce qu'ils ne seront plus nécessaires pour vous faire évoluer. (...)

Monique Mathieu